PICT0800

Une auberge de jeunesse, une vraie! Fondée sur des valeurs et le respect de l'Autre – de tous les Autres, quels qu'ils soient, d'où qu'ils viennent –, et héritière directe de l'esprit ajiste: il y a eu une auberge de jeunesse à l'île de Batz dès les années trente! L'Association, quant à elle, s'est constituée en 1956 et gère depuis 1963 l'Auberge de jeunesse de l'île de Batz.

Ce qui nous distingue de la simple hôtellerie «pas chère»? C'est le sens du collectif, du vivre-ensemble, du faire-ensemble, du participatif et du partage – chez nous, même les espaces sont partagés!

L'Auberge de jeunesse est gérée par l'ADAJ (Association départementale des auberges de jeunesse du Finistère).
Notre association loi 1901 gère aussi les auberges de Brest, de Concarneau et de Morlaix.
Nous sommes adhérents à la LFAJ (Ligue française des auberges de jeunesse).

 

Les auberges de jeunesse : un peu d'histoire

Les premières auberges de jeunesse voient le jour en 1909 à l'initiative de Richard Schirmann qui a l'idée d'utiliser pendant les vacances d'été les classes d'écoles allemandes comme « auberges de jeunesse » afin de faire découvrir à la jeunesse désoeuvrée la beauté des paysages de la campagne allemande lors de randonnées pédestres.

Au cours des années vingt à trente le mouvement se développe et de nombreux pays se dotent d'une fédération nationale, d'où la création, en 1932, de la Fédération internationale des auberges de jeunesse.

cte-boissylariviere1960philathelie05

En France, c'est le 28 août 1930 que Marc Sangnier ouvre la première auberge de jeunesse. Dans les années 1930-1940, les auberges de jeunesse se développent en France ; mouvement accéléré par l'avènement des congés payés en 1936. C'est à la même époque qu'ouvre la première Auberge de jeunesse de Concarneau.

Actuellement on compte 200 auberges en France. Le concept s'est développé puisque des auberges existent dans le monde entier (New York, Barcelone, Rome, etc.).

 

Extrait des statuts de l'Association départementale des auberges de jeunesse du Finistère

Buts et moyens

ADAJ29bleu bis

« 1) Promouvoir le mouvement et les idéaux des auberges de jeunesse : laïcité, amitié, liberté, reponsabilité, tolérance.
Les auberges de jeunesse ont une vocation internationales et sont des lieux de rencontres et d'échanges avec les jeunes du monde entier.
L'Association s'interdit tout prosélytisme, toute action ou toute prise de postion qui tendrait à la transformer en un mouvement de jeunesse ayant son idéologie propre et ses conceptions particulières de l'homme et du Monde.

2) Apporter aux individuels et groupes d'usagers un soutien matériel et moral en mettant à leur disposition des locaux dans l'auberge, en leur fournissant l'hébergement et la restauration et en leur permettant de participer aux activités éducatives, culturelles et sportives que l'Association organise.

3) Créer, gérer, équiper, améliorer et étendre le réseau des auberges de jeunesse, en particulier dans le Finistère. »